Coupe du monde Sabaudia

 

Coupe du monde Sabaudia

Une rameuse d’Aiguebelette remporte ce week-end end la coupe du monde à Sabaudia en Italie. Cette fois ci en en deux de couple avec une jeune Parisienne, le classement en finale A leur donnait l’accès à la plus haute marche du podium..

Coupe du monde Sabaudia

Après une saison difficile, Susannah participait en mai dernier à la deuxième manche de coupe du monde à Lucerne en Suisse. Des parcours en skiff qui lui ouvraient la porte de l’équipe élite et de belles perspectives d’avenir.

 

 

Susannah Duncan et Aurélie Morizot  défendaient ce dimanche 6 juin les couleurs françaises dans cette finale A du deux de couple poids léger féminin. Les deux rameuses sont bien parties, à la colle avec les Néerlandaises, championnes olympiques en titre, et les Italiennes, championnes d’Europe 2021. Deux bateaux qui se sont envolés en tête de la course pour ne plus la lâcher, laissant les Françaises se disputer la troisième et dernière marche du podium avec les Suisses.

Mais ces dernières, récemment qualifiées pour les Jeux de Tokyo, se sont senti pousser des ailes et ont pris l’ascendant sur dans le troisième 500, décrochant le bronze et laissant la quatrième place aux Bleues.

« Ce fut une belle expérience de faire ce bateau ensemble, note Aurélie Morizot, cela nous a permis de nous découvrir sur chaque sortie« .

« On a pris beaucoup de plaisir à ramer ensemble, ajoute Susannah Duncan, même si cela ne fait qu’une semaine« .

Les deux Françaises ont néanmoins pu débarquer au ponton d’honneur, pas pour monter sur le podium, mais pour recevoir le trophée de la coupe du monde, remportée grâce aux points acquis sur les trois étapes. « On le récupère pour Claire et Laura, on leur souhaite le meilleur pour Tokyo« , lançaient les deux rameuses.

Nous suivrons avec beaucoup d’intérêt les prochaines étapes de la saison de Susannah mais également des autres adhérents du club qui vont prendre part aux prochaines manifestations de la saison

Alain Gaime,

Crédit Photos : Média Aviron, Vincent Triot

Ce contenu a été publié dans été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.